Méthodes d'enseignement

Les méthodes d’enseignement néo-zélandaises diffèrent des méthodes françaises de manière sensible et sont marquées par une approche de type recherche. L’accent est mis sur l’interactivité, l’autonomie et le développement de l’esprit critique de l’étudiant.

La charge en heures de cours est moins importante qu’en France mais le travail personnel peut être beaucoup plus important. Ainsi, en Nouvelle-Zélande, on compte en moyenne : 25 heures de cours/semaine en programme de Bachelor et 15 heures de cours par semaine en programme de Master
Chaque heure de cours nécessite de 3 à 4 heures de travail personnel de la part de l’étudiant.
Les cours magistraux en amphi sont en faible proportion par rapport aux cours en TD par petits groupes. La plupart des cours "Undergraduate" comprennent 2 à 3 heures de cours magistraux par semaine auquel s’ajoute au moins un travail de groupe (12 à 20 étudiants + un superviseur) ou des travaux pratiques en labo.

Un sujet de cours sur un semestre représente en moyenne 10 heures de travail par semaine incluant:  les cours magistraux, les travaux de groupes, le temps de travail personnel.

Le niveau de difficulté des programmes de cours n’est pas plus élevé qu’en France mais nécessite un degré d’autonomie et d’organisation personnelle plus importants de la part de l’étudiant.